ATELIERS

Les ateliers sont mis en place à la demande, ils utilisent différents champs artistiques comme la peinture, le théâtre, la lecture à haute voix, le chant ou la danse

Ils sont destinés à des publics d’adultes et/ou d’adolescents et enfants

Si vous désirez mettre en place un atelier, merci de me contacter, vous trouverz mes coordonnées ici.

D’autres intervenants extérieurs peuvent accompagner ces ateliers avec moi, notamment Frédérique Dufour, comédiologue.

Exemples d’ateliers mis en place à la demande :

Ateliers « Peinture en pleine conscience »

Lors d’un atelier de peinture en pleine conscience, nous apprenons à être à l’écoute de ce qui nous traverse. Nous laissons passer les pensées, notamment celles qui s’apprètent à nous juger, nous comparer ou nous contrôler. L’intention est de « laisser faire » le corps et l’esprit, tout en observant le souffle et les sensations du corps.

Le choix d’une couleur, d’un trait, une idée émerge en douceur sans vraiment réfléchir à la façon de « bien faire », puisqu’il n’y en a pas. Tout est dans l’art d’accepter ce qui fait surface de l’intérieur de nous jusqu’au support. Parfois, ce peut être une émotion comme la colère, de l’agacement ou la joie, la sérénité. Il n’y a pas de sensation ou d’émotion « idéale ». Ce qui compte à ce moment est de vous laisser le temps d’attendre, d’observer quand l’envie arrive et simplement laisser la main l’exprimer.

Pour vous aider dans cet « art d’accepter », je serai attentive à vous guider, à vous rappeler régulièrement de revenir aux sensations du corps, du souffle, à chacun de vos sens. Ces derniers peuvent être attisés par un des sons qui vous entourent ou par une imags attirant votre regard, inspirant ainsi un nouvel élan à votre pinceau.

Il n’y a pas d’obligation de « terminer » sa création. Chacun est libre d’arrêter quand il le désire. La seule règle est de ne pas intervenir verbalement sur l’activité d’un autre participant.

Après le temps de peinture, pour celles et ceux qui le désirent, un retour se fait sur les sensations rencontrées au cours de l’atelier et ce que certains ont l’envie d’exprimer concernant ou non sa peinture.

Atelier « Lecture à haute voix et expression à la peinture au doigt »

Pendant qu’une personne lit un texte, une ou des participants de l’atelier s’inspirent de ce texte pour créer une oeuvre à la peinture au doigt. Le fait d’utiliser les doigts comme outils permet d’être encore plus au contact de la toile et des sensations inspirées par la lecture.

Sur des lectures du Petit Prince de Antoine de Saint-Exupéry

photo 1

S’il te plaît… dessine-moi un mouton! J’ai sauté sur mes pieds comme si j’avais été frappé par la foudre. J’ai bien frotté les yeux. J’ai bien regardé. Et j’ai vu un petit bonhomme tout à fait extraordinaire qui me considérait gravement.

Mais mon dessin, bien sûr, est beaucoup moins ravissant que le modèle. Ce n’est pas ma faute. J’avais été découragé dans ma carrière de peintre par les grandes personnes, à l’âge de six ans, et je n’avais rien appris à dessiner, sauf les boas fermés et les boas ouverts.

[…]

C’est alors qu’apparut le renard.
-Bonjour, dit le renard. ..
-Bonjour, répondit poliment le petit prince, qui se retourna mais ne vit rien.
-Je suis là, dit la voix, sous le pommier.
-Qui es-tu ? dit le petit prince. Tu es bien joli..
-Je suis un renard, dit le renard.
Viens jouer avec moi, lui proposa le petit prince. Je suis tellement triste…
-Je ne puis pas jouer avec toi, dit le renard. Je ne suis pas apprivoisé      […]

Ainsi le petit prince apprivoisa le renard. Et quand l’heure du départ fut proche:
-Ah ! dit le renard… je pleurerai.
-C’est ta faute, dit le petit prince, je ne te souhaitais point de mal,
mais tu as voulu que je t’apprivoise…

-Bien sûr, dit le renard.
-Mais tu vas pleurer! dit le petit prince.
-Bien sûr, dit le renard.
-Alors tu n’y gagnes rien !
-j’y gagne, dit le renard, à cause de la couleur du blé.
(…)
Le petit prince s’en fut revoir les roses.
(…)
Et il revint vers le renard:
-Adieu, dit-il…
-Adieu, dit le renard. Voici mon secret. Il est très simple: on ne voit
bien qu’avec le coeur. L’essentiel est invisible pour les yeux.
-L’essentiel est invisible pour les yeux, répéta le petit prince, afin de se souvenir.
-C’est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante.
-C’est le temps que j’ai perdu pour ma rose… lit le petit prince, afin de se souvenir.
-Les hommes ont oublié, cette vérité, dit le renard. Mais tu ne dois pas l’oublier. Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé. Tu es responsable de ta rose…
-Je suis responsable de ma rose… répéta le petit prince, afin de se souvenir.

Sur la lecture de : « Chanson des escargots  qui vont à l’enterrement » Jacques Prévert

A l’enterrement d’une feuille morte
Deux escargots s’en vont
Ils ont la coquille noire
Du crêpe autour des cornes
Ils s’en vont dans le soir
Un très beau soir d’automne
Hélas quand ils arrivent
C’est déjà le printemps
Les feuilles qui étaient mortes
Sont toutes réssucitées
Et les deux escargots
Sont très désappointés
Mais voila le soleil
Le soleil qui leur dit

photo 3
peinture acrylique au doigt

Prenez prenez la peine
La peine de vous asseoir
Prenez un verre de bière
Si le coeur vous en dit
Prenez si ça vous plaît
L’autocar pour Paris
Il partira ce soir
Vous verrez du pays
Mais ne prenez pas le deuil
C’est moi qui vous le dit
Ça noircit le blanc de l’oeil
Et puis ça enlaidit
Les histoires de cercueils
C’est triste et pas joli
Reprenez vous couleurs
Les couleurs de la vie

Alors toutes les bêtes
Les arbres et les plantes
Se mettent a chanter
A chanter a tue-tête
La vrai chanson vivante
La chanson de l’été
Et tout le monde de boire
Tout le monde de trinquer
C’est un très joli soir
Un joli soir d’été
Et les deux escargots
S’en retournent chez eux
Ils s’en vont très émus
Ils s’en vont très heureux
Comme ils ont beaucoup bu
Ils titubent un petit peu
Mais la haut dans le ciel
La lune veille sur eux.

ATELIER « Expression à la peinture sur support vivant« 

atelier marie4
atelier marie5
atelier marie
atelier marie2
atelier marie3
En collaboration avec le collectif Artribu (cliquer ici)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s